Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2009 4 22 /01 /janvier /2009 09:00
D'abord, chers lecteurs et lectrices, lisez cet article via ce lien (le lien est mort... dommage, il définissait totalement le premier rendez-vous, comme une notice... euargl !)

Et maintenant ? Qu'en pensez-vous ? Comment peut-on stéréotyper ainsi, une première relation ?
Faut-il se plier à une nomenclature d'un premier rendez-vous ? Comme une procédure à suivre ?

ellesetincelles, un magazine Féminin pour les femmes, annonce les choses à faire et à ne pas faire concernant un premier rendez-vous. Mais qu'en est-il des hommes ?
Gravissime erreur mesdames. Ce n'est pas les femmes qui écrivent ceci que vous devez écouter. C'est très bien d'idéaliser une première relation, de mettre beaucoup d'espoir chez un homme pour une relation suivie, homme qui finira en tong devant sa console de jeu, pendant que vous ferez à manger et que vous vous occuperez des mômes. J'exagère... Enfin, pas après 7 ans de mariage...

Beaucoup de mes potes se retrouvent bêtes devant des femmes actives, comme des poules qui se retrouvent devant un "RUBIKS CUBE". Ils ne savent pas quoi faire pour plaire. Certains ne savent même plus comment draguer une femme sans passer pour un con. Les femmes sont devenues des hommes dans leur attitude, conquérantes, sûr d'elles, orgueilleuses parfois. Et elles font peur... Mais elles ne baisent pas. Pourquoi ?

Parce que tout simplement la femme est devenue un adversaire de la virilité, et non un complément. Et le premier rendez-vous risque de tout foutre en l'air...

" Je suis une femme active, j'ai un appartement, une voiture, j'ai un boulot qui paie bien, je dirige une équipe, j'ai des économies de côté, je fais du sport, j'ai pas un kilo de trop, je ne fume pas, je ne bois pas, etc. et toi ? "
" Euh, j'ai une studette de 12 m², une voiture qui a 210 000 km au compteur, j'ai un boulot de merde et j'ai reçu ma lettre de licenciement, je ne fais pas de sport, je fume et je bois pour oublier le boulot, par contre si tu pouvais payer l'addition, j'ai pas un raid de côté...."

C'est pour ça que les hommes mentent sur leur condition... et ça devient :

" Ah oui ? Moi je suis propriétaire d'un 300 M², j'ai deux Aston Martin, je suis actionnaire de la boîte pour laquelle tu travailles, je ne sais pas quoi faire de mes tunes, je fume des Partagas série D4 et je bois du Hennessy XO... "

Pitoyable, n'est-ce pas !

Vous, les femmes, si vous suivez à la lettre cette procédure, à ce rituel du premier rendez-vous, il cherchera à vous convaincre qu'il est le seul et l'unique, car il a envie de baiser, en gros ! il va vous mentir s'il se sent en infériorité, il va exagérer certains aspects de son existence, pour enjoliver, pour arrondir les angles. Et quand arrivera la fin du rendez-vous sans conclure, et que vous lui enverrez un consternant SMS contenant  " A la prochaine, j'ai passé une bonne soirée ! ", il se dira :

- " Et merde, c'est foutu, elle me dit ça pour ne pas me vexer... Je ne baiserai pas ce soir. " Et il ne vous rappellera pas, convaincu de ne pas faire l'affaire en pensant à ses autres contacts sur Meetic... (Un SMS... c'est lamentable et tellement pauvre en émotion...)

Alors faut-il coucher le premier soir ?

OUI ! BORDEL ! Et sans réfléchir en plus !

Je suis un fervent défenseur des droits de l'homme. De tous ces hommes qui sont revenus chez eux, avec une gaule à casser des lavabos, et qui ont dû s'astiquer le gnafron, à en chopper une entorse du poignet, parce que MADAME, a dit non le premier soir, et que monsieur va dêtre obligé de dormir sur la béquille. Le premier rendez-vous ça sert à quoi, alors ? A faire monter la flamme du désir ? Mais de qui ? TOUS les hommes sont déjà au taquet et en surrégime avant même le premier rendez-vous, rien qu'à l'idée d'avoir UN rendez-vous !

C'EST JUSTE POUR NOUS FAIRE CHIER ?????? DONC ???

Alors pourquoi retarder l'inéluctable ?

Laissez-le vous prendre fermement à peine rencontré...
Laissez-le vous enlacer dans ses bras musclés...
Laissez-le vous embrasser fougeusement avant même que vous puissiez terminer de lui dire : " Bonj..."
Laissez-le vous prendre par les hanches et vous forcer à vous coller à lui
Laissez-le découvrir vos courbes de ses mains douces, mais fermes et puissantes
Laissez-le faire sauter les attaches de votre soutien gorge d'un claquement de doigt
Laissez-le, du bout de ses doigts, faire glisser le long de vos jambes, votre dernier rempart en soie, contre ses assauts....
Laissez-le vous envahir aussi vite que la Wehrmacht déferlant sur la Pologne.

Et que cela soit dans une cage d'ascenceur, dans une cabine d'essayage, dans la pénombre d'un parking, au bureau dans la salle d'archive (c'est l'expérience qui parle là)

Laissez-le faire..

Et seulement ensuite, c'est la respiration haletante, le coeur battant la chamade, et le ventre palpitant que vous, les femmes, vous pourrez terminer votre phrase :

- " ...jour, je suis très heureuse de vous rencontrer, je connais un bon restaurant dans le coin...."

Pascal DINOT (je ne drague pas... Je flate...)

Incrivez-vous à ma newsletter pour être au courant des nouveaux articles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Pamela 23/01/2009 09:40

mdr!!!! excellent.........je flatte aussi parce que je ne couche jamais avec les hommes qui me font rire.....(euh... juste le premier soir!!)....

pascaldinot 23/01/2009 09:54


Merde... Loupé !

Et tes copines ? elles en disent quoi ??

Pad :o)


Système de Sécurité Incendie

Le voyeur - anime


Rechercher

NUMEROS D'URGENCE

POLICE 17
POMPIERS 18
SAMU 15
KRONENBOURG 1664
PASTIS 51
GET 27
EKU 28

Classes de Feu

CLASSE A Feux de solides. Feu produisant
des braises (Barbecue, merguez
cramées, etc.)

CLASSE B Feu de liquides (Vodka, cognac)
Boire APRES avoir éteind la flamme
CLASSE C Feu de gaz (Pets flambés) Juste
Après avoir passé la classe A et B,
La cause responsable de nombreux
départ de feu de pantalon, appelé
aussi le syndrôme de "l'anus braisé"
CLASSE D Feux spéciaux (métaux, artifice)
CLASSE F Feux domestiques (un remix des
trois premières classes de feu)
CLASSE X Filles en chaleur. Feu maîtrisable
de petite culotte ou de string. Ne
jamais utiliser d'extincteur, toujours
arroser à la lance à incendie.
CLASSE Q Feu non maîtrisable de fille en
chaleur. Nécessite l'intervention
de 3 casernes de pompiers pour
éteindre une fille qui a le feu au Q

Les dangers de l'alcool...

... Chez les enfants de 3 ans. Moi, à 3 ans, je savais déjà où mon tonton planquait sa bouteille de gnôle. Attention pas du tout venant, du costaud, du balèze, du lourd, de l'alcool de bûcheron des plaines de sibérie. Mon Tonton, il en mettait même dans son Solex. Après en avoir bu un verre, mon Tonton, il faisait une grosse sieste. Et moi j'en profitais pour téter la boutanche quand tonton pionçait sur son fauteuil. J'ai l'alcool imaginatif, qu'est-ce que je peux raconter comme connerie quand je suis torpillé ! Mais à 3 ans, mon trip, c'était de me déguiser en "Majorette"
Va savoir ce qu'il se passe dans la tête des gamins...
RA-TA-TATA-RA-TATA-TATA
POUET-POUET !