Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 octobre 2008 1 20 /10 /octobre /2008 09:28
" Je n'ai qu'une qualité ! Celle de vous faire apprécier tous mes défauts ! "
" Je n'ai qu'un défaut ! Celui d'avoir toutes les qualités ! "


Pascal DINOT 1gr en solution buvable (respecter les doses prescrites)
Repost 0
17 octobre 2008 5 17 /10 /octobre /2008 22:43
" Quand je participe à une compétition de sieste, avant, j'avale toujours un somnifère en buvant une boisson énergisante. Il n'y a rien de pire que de se réveiller fatigué. Je ne laisse rien au hasard, j'aime pas perdre..."

Pascal "Woky" DINOT, con péteur... Euh désolé Conpétiteur !
Repost 0
10 octobre 2008 5 10 /10 /octobre /2008 22:02
Je suis vraiment vieux.

Je viens de découvrir qu'il existe un réseau social nommé " Fesse bouc ". Un truc délirant tellement connu que plus de 100 millions d'internautes se sont inscrits. Sauf moi. Il paraît que c'est génial ! On peux savoir tout sur qui ! Qu'un américain de l'autre coté de la planète est en train de s'avaler un hamburger en regardant la saison 5 de Dr House. Merde, ils font chier à toujours avoir les meilleurs séries avant les autres.

Tiens...

Il s'appelle comment ce connard d'amérloque...

Je vais lui pourrir sa boîte mail...

non, franchement. Quel intérêt de poser sa trombine sur un réseau social pour savoir qu'un Afghan écoute en douce, Rage Against The Machine, entre deux rafales de AK-47, euh non, plus des M4A1, ah bah non, plus c'est des FAMAS (c'est qu'on commence à avoir l'habitude aux infos !) Je n'arrive pas à comprendre pourquoi on force les personnes qui se ressemblent à s'assembler ? avec des relations dans des bases de données, avec des occurences, avec des mots clés, avec des tris. Ce qui fais la richesse intellectuelle, c'est justement d'être confronté quotidiennement à la différence, apprendre, comprendre...

Non, je préfère EDVIGE...

Parce qu'avec Fesse Bouc, on côtoie la foule des internautes populacières, tandis qu'avec EDVIGE, au moins on est sûr de côtoyer que l'Elite...

Je vous prie de recevoir, Messieurs, l'hommage d'un NO FUTUR dans ta ptite gueule !

Votre dévoué serviteur !
Repost 0
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 18:06
Quel manque d'envergure...

Vous n'êtes vraiment qu'un fils de p...

Vous n'avez donc aucun amour propre ? Vous n'avez donc aucun sens urbain ? Qu'à vous battre contre un citoyen sûrement dans son bon droit ? Car même si la justice (remarquez que je renâcle à ne pas mettre de majuscule au mot justice, tant dans votre cas, elle ne la mérite pas) vous donne raison, vous n'avez pas d'envergure. Vous êtes vraiment un fils de p...
J'attendais mieux de vous. Je me disais que le Dauphin allait rayonner, quand le Père, presque un genou à terre avec la crise, allait redonner de la fierté. De ce sens unique, qu'ont les grands hommes, à se démarquer par leur conduite, allant parfois à contresens de leur propre pensée, juste pour le bien commun. Parce qu'ils savent mesurer avec justesse, les conséquences de leurs actes.

Vous n'êtes pas de ceux-là.

Vous êtes de ceux dont on ne se souviendra qu'en s'exclamant. De ceux que l'on ne risque pas de regretter. Vous n'avez aucun panache. Vous voulez briller ? Vous ne faites que rutiler ! A vous battre inutilement, car vous allez perdre, à vous battre inutilement, contre UN citoyen, quand tous les autres vous jugent !

N'avez-vous rien saisi ? Jean SARKOZY, Fils de p...
N'avez-vous rien vu ? Jean SARKOZY, Fils de p...

Que ce que les français attendent de vous, ce n'est pas la vérité, car ils s'en foutent, on leur a assez menti comme ça, c'est juste de votre part une attitude responsable ? Une attitude digne d'un fils de Chef d'Etat ? Et non, un vulgaire fils de p... Au fur et à mesure de l'affaire, vous vous êtes transformé en petit roquet mordillant les bas de pantalon. Vous ne m'inspirez plus aucune crainte, ni de vos proches, ni de tous ceux qui vous protège. Sur l'échelle du pitoyable, je vous décerne la palme de " l'insignifiante petite chose ". Je suis sûr que vous avez les mains moites, que vous êtes un "pisse-froid" (insulte que je partage il paraît, selon les dires de mes amis, avec Amélie NOTHOMB, à vérifier !) De ces petits mioches qui viennent pleurer dans les jupons de leur mère. Vous pensez avoir de la "classe" ? Mais vous n'avez aucune élégance...Vous frisez le ridicule...

Ce que j'attends de vous, Monsieur Jean SARKOZY, fils de p....
Ce que je vous ordonne, Monsieur Jean SARKOZY, fils de p...

C'est de vous comporter en homme ! Et non, en fils de p... De celui que l'on admire et qui va se distinguer, car il va faire quelque chose que le commun des mortels hésitera toujours à faire. Renvoyez donc votre avocaillont prétentieux, ranger votre amertume dans son foureau, désarmez le bras de la justice, allez voir M'Hamed BELLOUTI, d'homme à homme et brisez là, les couilles sur le tapis. QUE VOUS SOYEZ DANS VOTRE DROIT OU NON, payez lui ses réparations et donnez lui l'argent qu'il demande. Vous n'êtes pas n'importe qui ! Alors ne faites pas n'importe quoi ! Sachez prêter le flan, soyez humble, mais surtout, n'utilisez pas le pouvoir pour masturber votre égo au prépuce trop serré.

Je suis sûr et certain que beaucoup de citoyens apprécieront ce geste, cette main tendue, cette relation d'homme à homme franche et directe.
Et, pour beaucoup, vous serez digne d'être le fils d'un Chef d'Etat,
Et non un vulgaire fils de p...résident

" Le vrai luxe dans le pouvoir, c'est de ne pas avoir à s'en servir "
(Confiture de Hamster, Pascal DINOT, héro méconnu du XXIème siècle)
Repost 0
1 octobre 2008 3 01 /10 /octobre /2008 17:17
La petite dernière de chez ASTON MARTIN...



Le projet One-77... entre 500 000 et 1 000 000 € 

certains appellent ce genre de concept un " super car "... C'est proprement pitoyable...

Voyons messieurs les professionnels de l'auto... un peu d'imagination ! il ne s'agit pas d'associer un vulgaire adjectif qualificatif à un objet de convoitise produit qu'à 77 exemplaires. Nous ne sommes plus dans le domaine du mesurable. Les courbes ne sont plus calculés par ordinateur, elles sont rêvées par des puissances divines. en personne. On ne parle plus ni de chassis, ni de carrosserie, mais de genèse à partir de matériaux nobles. On ne parle plus de puissance, mais de pouvoir. On ne parle plus de bolide, mais de machine à voyager dans le temps. On ne parlera plus en kilomètre par heure, car on appliquera la théorie de la relativité Espace / Temps (Espace de l'habitacle et le temps que l'on y aura passé)

On ne parle plus de voiture, mais de science automobile.

Il manquait à Albert Einstein un point de vue, pour comprendre l'espace, le temps, la vitesse, l'énergie...

Aston Martin vient de réinventer la relativité avec la One-77.

Enjoy...

Je vais faire des photos, mes tarlouzes, je vais faire des photos, pleins, devant, derrière, en haut en bas, en dessous, au dessus, je vais faire des photos, mes tarlouzes, je vais y aller au salon de l'auto, à genou s'il le faut, comme un pélerin touché par la grace de Dieu (s'il existe) se rend à Saint-Jacques-de-Compostelle..

BizZz :o)
Repost 0
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 13:08
Qui suis-je ?

Je suis un homme de (presque) quarante ans, au passé totalement banal, mais aux propriétés physiques étonnantes.

Un passé banal pour un homme de quarante ans c'est :
  • La joie d'apprendre que ton couple est un trio (juste avant que ta femme n'apprenne que c'était en fait un quatuor depuis longtemps)
  • La joie de recevoir une convocation au tribunal des affaires familiales par un huissier de Justice dont la misère vestimentaire rivalise d'audace par rapport à la froideur de la Justice.
  • Ressentir cette joie immense d'avoir donner sa démission au moins une fois (Et par les temps qui courent, c'est un luxe que l'on ne refuse pas !)
  • La joie d'apprendre que tu fais parti d'un plan... social, et te faire lourder comme un merde.
  • Te dire que finalement, avec l'enveloppe que tu viens de toucher... Il vaut mieux faire la fête !
  • Vivre une vie de débauche trentenaire fraîchement célibataire, et tirer tout ce qui passe, en chassant la gazelle à la carte GOLD (Et ça marche !)
  • Draguer comme un dingue, parce que tu viens d'apprendre que ton ex est déjà en couple, et que c'est pas le même du début !
  • Rencontrer LA chiante ! Celle qui ne réagit pas à tes feux d'artifices. Parler avec (enfin, plutôt l'écouter que parler, parce qu'avec elle, t'en places pas une !) T'engueuler avec, raccorcher le téléphone, la rappeler, non c'est toi qui raccroche, non c'est toi, OK c'est moi, d'accord, à 3 ! 1... 2... 3 ! Ah bah non, j'ai pas raccroché ! on recommence.
  • Attendre dans la salle d'attente les résultats de la prise de sang avec une impatience non contenue, pour ne plus baiser sous cellophane, puis à la vue des résultats, baiser directement dans la voiture parce que "PAS LE TEMPS DE RENTRER A LA MAISON, TANT PIS POUR LA BANQUETTE ARRIERE ! "
  • Etc. Etc. Etc.
Quand à mes propriétés physiques étonnantes ? C'est que j'ai réussi à resister à tout ça sans perdre de mon élasticité, car il faut être souple d'esprit. Et je suis sûr qu'il y en a beaucoup qui ont des vies banales, et qui sont souples d'esprit...

Alors qui suis-je ?

Je suis devenu un homme sans limite, sans nuance, analytique, recherchant des relations où il ne peut y en avoir. A force de me demander d'aller tout le temps et trop vite à l'essentiel, à force de rechercher la racine indivisible, à force d'isoler l'indispensable et le nécessaire,à force de vouloir extraire la substantifique moelle d'une idée, je me suis débarrasser du fardeau de la conviction. Ne cherchez pas à me convaincre ni politiquement, ni philosophiquement, ni religieusement, je suis déjà convaincu du contraire et inversement, car... Je suis mon propre Dieu, mon propre juge, mon propre état, mon propre Président, ma propre opinion.

Je suis d'un caractère Somnifère et Laxatif
 
Somnifère car très souvent on me dit : " T'es fatiguant "
Laxatif car très souvent on me dit : " Arrête, t'es chiant ! "

Du haut de ma presque quarantaine d'années, je suis absolument sûr de... rien.

Le doute est ma nourriture quotidienne, l'incertitude est mon langage, l'engagement est mon ennemi (sauf, s'il s'agit du STADE TOULOUSAIN, faut pas déconner non plus) Le hasard fait parti du domaine du paranormal, l'inconstance est mon équilibre et la confusion est mon ordre.
Et bien malgré tout cela... Je souffre... de psychorigidité !

Et pourtant... Et pourtant, si vous saviez comme il est jouissif d'extraire la substantifique moele d'une idée en l'abordant par tous les points de vue possibles et inimaginable.

Exemple :
Quand un homme fait l'amour à une femme, il la pénètre, puis il sort, puis il la pénètre, puis il sort, puis il la pénètre puis il sort, puis il la pénètre, puis il sort, puis il la pénètre, puis il sort, puis il la pénètre, puis il sort, il rentre, il sort, il rentre, il sort, il rentre, il sort, il rentre, il sort, il rentre, il sort, ilrentreilsortilrentreilsortilrentreilsortilrentreilsortilrentreilsort
RHA lovely !
Bon.
Pourquoi il ne la pénétrerait pas une bonne fois pour toute, pour rester dedans ?
Bah, tout simplement parce qu'au bout de dix minutes tout le monde s'emmerde, et là, il faut être convaincu pour l'extraire la substantifique moelle, sans coup de rein ! Le plaisir ne vient que par le mouvement.
Et c'est exactement ce qui se passe dans ma tête (et dans mon slip aussi !) ça bouge tout le temps !

Mes avis changent souvent ! Certes ! Mais cela ne m'empêche pas d'avoir de goûts fixes !
La beauté féline d'Audrey PULVAR et des Aston Martin
Le jeu génial de Karine VIARD
La musique de dingue (Ministry, hanzel und Gretyl, Magaherz, Machine Head, Rage against the machine, Slipknot, Rammstein, mais aussi The Cramps, The Meteors, Crazy Cavan, Die Krupps, The reverend Horton Heat, PIXIES, The smiths, Audioslave, etc. etc.)
Retrouver les vieux briscards du serveurs des TONTONS BARBOUZES (ça va couper ! chérie !)

Comme je le dis souvent, on peut avoir un goût prononcé pour la chair humaine, et avoir un avis différent sur la manière de la cuisiner !

Qu'est-ce que j'aime dans ce monde ?
Après mûre réflexion, indéniablement me faire sucer la bite ! Je ne crois pas qu'il existe sur terre plus grand délice qu'une bonne fellation !
Qu'est-ce que je deteste dans ce monde ?
L'incompréhension... car quand il n'y a plus de moyen de s'entendre, c'est souvent la guerre.

Pascal DINOT


Repost 0
23 septembre 2008 2 23 /09 /septembre /2008 13:23
" Quand J'entends le mot Kulture !
Je sors mon revolver !
"

Dixit Baldur Von Schirach, ou Dixit le directeur de la programmation de TF1, je sais plus !

Jeune, votre serviteur était hypnotisé par un homme, Alain DECAUX. C'est vieux, très vieux, juste avant que la gauche accède au pouvoir suprême, c'est pour vous dire si c'est vieux ! Alain DECAUX raconte, tel un sage invité à la maison, atmosphère dépouillée et sombre, lenteur de diction, grosses lunettes polonaises à monture style JARUZELSKI, c'est pour vous dire si c'est vieux. Et pourtant j'adorais, car j'avais l'impression que l'on me racontais des histoires fantastiques, et je me souvenais de tout, les dates, les événements... Je suis sûr que s'il y avait un moyen à l'époque de faire des interrogations écrites en direct, j'aurai pu sans soucis répondre à toutes les questions sans aucun effort, tellement l'histoire avec lui, c'était facile... par contre à l'école, c'était d'une lourdeur...
Je ressens la même chose avec ce raminagrobis d'Alexandre ADLER, dont le poids de sa culture équivaut à la culture de son poids ! Idem ! Même sensation reposante, calme et sérénité, atmosphère dépouillée, cartes sans animation... ce n'est plus de la télé, on est en séminaire dans une abbaye, c'est à peine s'il n'y a pas un effet de résonance cathédralistique...
J'adore... Car on ne me vend rien... rien que le plaisir de connaître, de savoir, d'apprendre pour le plaisir d'apprendre... Et parfois comprendre...
Même si l'émission fait 0,001 % d'audience.
Surtout si l'émission fait 0,001 % d'audience.
Je ne veux pas consommer de votre culture, messieurs les professionnels de la télé. Votre culture empaquetée, conditionnée, à slogan, à la même heure, pour une tranche 30/40, objectif 30 % de PDM.
Elle pue ! Elle sent la merde ! Votre culture pour le plus grand nombre...
N'ayez pas de scrupules, continuez à programmer des séries américaines de flinguage à tout va, à 50 coups de feu minimum par épisode... Car on en revient à :

" Quand j'entends le mot culture, je sors mon revolver "


Disait Baldur Von Schirach, sexuellement et idéologiquement Nazional-Zozialiste. Sexuellement ? bien sûr ! il faut être NAZI pour pouvoir se branler sur " Mein Kampf  ". Idéologiquement, aussi, car il faut vraiment être dépourvu d'une quelconque émotion, pour vomir une phrase pareil, devant un auditoire fanatique et acquis, auditoire souffrant pourtant d'un acouphène commun, ce bourdonnement de bruits de bottes qui camoufle la voix de la raison.

Cet acouphène qui rend le cerveau du téléspectateur poreux au message de la pub !

Ce même auditoire qui a succombé à la facilité devant les nibards de Loana...

Car il y a une chose que vous avez oublié ! Se cultiver, ce n'est pas se jeter sur le canapé avec une bière dans une main et la télécommande dans l'autre. Il faut produire un léger effort, très léger :
  • éteindre la télé,
  • se rendre compte de sa solitude,
  • comprendre qu'il est temps de mordre la main qui divertit,
  • pour se divertir par ses propres moyens, sans la télé.
A partir de ce moment, tout ce que vous allez entreprendre sera de la culture !

Bon ! les tapettes, je vous claque un NO FUTUR (en suppositoire, matin, midi et soir)
Repost 0
21 septembre 2008 7 21 /09 /septembre /2008 18:35
Deauville, Samedi 20 Septembre, prêt du CASINO (pas du supermarché ! Hein ?)


Ah bah non ! Suis-je con, c'est la mienne ! (l'heureux propriétaire me pardonnera cette petite facétie)


Repost 0
17 septembre 2008 3 17 /09 /septembre /2008 11:50
comment dire.....

MEEEEEEEERDE !
Repost 0
12 septembre 2008 5 12 /09 /septembre /2008 10:16
Parfois ce sont les solutions les plus simples qui ont le meilleur résultat. Lisez donc la suite :

Repost 0

Système de Sécurité Incendie

Le voyeur - anime


Rechercher

NUMEROS D'URGENCE

POLICE 17
POMPIERS 18
SAMU 15
KRONENBOURG 1664
PASTIS 51
GET 27
EKU 28

Classes de Feu

CLASSE A Feux de solides. Feu produisant
des braises (Barbecue, merguez
cramées, etc.)

CLASSE B Feu de liquides (Vodka, cognac)
Boire APRES avoir éteind la flamme
CLASSE C Feu de gaz (Pets flambés) Juste
Après avoir passé la classe A et B,
La cause responsable de nombreux
départ de feu de pantalon, appelé
aussi le syndrôme de "l'anus braisé"
CLASSE D Feux spéciaux (métaux, artifice)
CLASSE F Feux domestiques (un remix des
trois premières classes de feu)
CLASSE X Filles en chaleur. Feu maîtrisable
de petite culotte ou de string. Ne
jamais utiliser d'extincteur, toujours
arroser à la lance à incendie.
CLASSE Q Feu non maîtrisable de fille en
chaleur. Nécessite l'intervention
de 3 casernes de pompiers pour
éteindre une fille qui a le feu au Q

Les dangers de l'alcool...

... Chez les enfants de 3 ans. Moi, à 3 ans, je savais déjà où mon tonton planquait sa bouteille de gnôle. Attention pas du tout venant, du costaud, du balèze, du lourd, de l'alcool de bûcheron des plaines de sibérie. Mon Tonton, il en mettait même dans son Solex. Après en avoir bu un verre, mon Tonton, il faisait une grosse sieste. Et moi j'en profitais pour téter la boutanche quand tonton pionçait sur son fauteuil. J'ai l'alcool imaginatif, qu'est-ce que je peux raconter comme connerie quand je suis torpillé ! Mais à 3 ans, mon trip, c'était de me déguiser en "Majorette"
Va savoir ce qu'il se passe dans la tête des gamins...
RA-TA-TATA-RA-TATA-TATA
POUET-POUET !